LES FAITS SUR L’ÉPILEPSIE

Qu’est-ce que l’épilepsie ?

  • L’épilepsie est l’un des troubles neurologiques les plus courants. Le Canada compte 300 000 personnes atteintes; elles sont 50 millions dans le monde entier.
  • L’épilepsie est un ensemble de troubles dusystème nerveux central, plus précisément du cerveau, et est caractérisée par des crisesépileptiques spontanées et récurrentes.
  • L’épilepsie touche tous les groupes d’âges.
  • L’épilepsie peut avoir de nombreuses causes ; il est généralement difficile de cerner une cause précise chez les personnes atteintes.
  • Les personnes qui en souffrent sont toutes aussi intelligentes que les autres.
  • Souffrir d’une seule crise d’épilepsie ne signifie pas qu’une personne en soit atteinte.

1% de la population est atteint d’épilepsie. Au moins une personne sur dix aura une crise au cours de sa vie.

Qu'est-ce qu'une crise épileptique ?

  • Les crises épileptiques sont provoquées par une modification de l’activité électrique du cerveau. Les cellules cérébrales peuvent décharger des influx nerveux anormaux ou ne pas décharger d’influx électriques lorsqu’elles le devraient. Les crises épileptiques sont les manifestations physiques de ces décharges soudaines, brèves et spontanées.
  • Une crise épileptique peut modifier le comportement, l’état de conscience, les mouvements, la perception et les sensations d’une personne.

Les types de crises épileptiques

La crise généralisée

  • Durant la crise généralisée, des décharges excessives d’influx électriques anormaux surviennent en même temps dans toutes les régions du cerveau, sans que l’on puisse distinguer un point de déclenchement précis ou des signes avant-coureurs. La crise généralisée modifie l’état de conscience. Elle peut provoquer des convulsions.

La crise partielle

  • La crise partielle est déclenchée par des décharges d’influx électriques anormaux dans une région précise du cerveau. Les signes et les symptômes d’une crise partielle varient selon la région du cerveau qui est affectée par la crise. La crise partielle peut être simple (sans perte de conscience) ou complexe (avec une modification de l’état de conscience ou perte de conscience).

Les différentes épilepsies existantes et les syndromes épilectiques

Épilepsie bénigne rolandique
Spasmes infantiles (syndrome de West)
Épilepsie myoclonique juvénile [EMJ]
(syndrome de Janz)
Syndrome de Landau et Kleffner
Syndrome de Lennox-Gastaut
Syndrome de Rasmussen
Épilepsie réflexe.

QUAND APPELER UNE AMBULANCE ?

Avant de prendre une décision, il faut évaluer un certain nombre de facteurs.

  • Si la personne est connue comme ayant l’épilepsie
  • Si la crise n’offre pas de complication
  • Si la crise est prévisible

L’ambulance n’est probablement pas nécessaire.

 

Source : Alliance Canadienne de l’Épilepsie

ON DOIT APPELER AMBULANCE LORSQUE:

  • la crise dure plus de cinq minutes;
  • la personne ne reprend pas conscience;
  • il y a cyanose (coloration bleue ou grise de la peau);
  • la respiration est difficile pendant la crise et même après la fin de celle-ci;
  • la deuxième crise survient sans retour à la normale après la première;
  • la confusion suivant une crise persiste plus d’une heure;
  • la crise survient dans l’eau (l’ingurgitation d’eau peut provoquer des problèmes cardiaques et respiratoires);
  • il s’agit d’une première crise;
  • la personne est blessée, enceinte, diabétique.